25ème repas du Coin (à Paris)

3
55

Le dernier repas avant les vacances d’été a rassemblé rue Marie-Stuart 36 convives dont 15 nouvelles ou nouveaux venus à ces agapes, qui ont franchi le cap des 300 invités différents depuis mars 2015.

Sous un ciel de juillet pourtant incertain on retrouvait nombre de parisiens, bien sûr, mais aussi des passionnés venus de Toulouse (ou Moissac!), Bordeaux et Nantes, ou encore de Neuchâtel et de Luxembourg. Toujours bien trop peu de dames, certes, mais une réelle diversité de parcours, puisque se mêlaient aux développeurs et startupers, des étudiants thésards, des universitaires, des auteurs spécialisés et des membres de grands corps de l’Etat.

Les sujets abordés faisaient donc une place aux problèmes techniques et de gouvernance à l’approche des échéances d’août en ce qui concerne Bitcoin et au mouvement étonnant des ICO, d’autant que l’une des toutes dernières « levées » était représentée parmi les convives.

On a aussi évoqué à la vie de la communauté francophone. Le cycle de vidéo d’Autodisciple a créé un réel intérêt parmi ses suiveurs. A chaque table, des convives avaient pu assister (et pour certains s’exprimer) à l’événement Bitcoin à Normale Sup ce qui a là aussi renouvelé les curiosités les plus diverses.

De leur côté des autorités de toutes sortes et à tous niveaux (Forum Économique Mondial ou FMI) laissent percevoir que le temps de la « blockchain sans bitcoin » est révolu. L’attitude des (nouvelles) autorités françaises fait évidemment l’objet de spéculations.

Le Repas a donc permis de nombreux échanges tournés vers l’avenir, malgré la perspective de l’été meurtrier (ou pas) évoqué le matin même sur le site Bitcoin.fr … et sur les stratégies à adopter durant les « turbulences » possibles.

Après quelques cafés, et comme le Cercle du Coin tenait le soir sa réunion dans le jardin des Tuileries, quelques membres dudit Cercle, parisiens et toulousains, en ont profité pour passer poser devant le célèbre « Hôtel de Toulouse »…