Lexique

Si vous ne trouvez pas un mot, utilisez la fonction de recherche avec le raccourcis ctrl + f ou sur mac cmd + f .

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
51% attack ou Attaque des 51%

C’est le nom que l’on donne à une faille des monnaies Proof-of-stack. Il s’agit du moment où plus de la moitié du hashrate est fournie par un seul mineur ou un seul groupe de mineurs. Théoriquement, cela permet, si le réseau est coordonné, de manipuler le blockchain, vu que ce mineur ou ce groupe contrôle littéralement le réseau. Cela leur permet de falsifier des transactions : comme annuler une transaction d’un tiers, dépenser deux fois des coins ainsi que d’autres manipulations frauduleuses.

Adresse

Une adresse correspond à une clé publique qui permet de recevoir des coins ou d’en envoyer. Elle peut être envoyée de manière littérale sous forme de clé publique ou encodée dans un QR code. Blockchain.info et la majorité des wallets utilise cette méthode.

Altcoins ou monnaies alternatives.

Cela correspond à toutes les monnaies non-fiduciaires. On peut y inclure toutes les autres cryptos-monnaies ou bien des monnaies OpenUDC.

AML (Anti-Money Laundering) ou Anti Blanchiment d’argent

Acronyme anglais de Anti-Money Laundering (Anti blanchiment d’argent). Les mesures AML découlent souvent des réglementations d’un état et ont pour but de
prévenir le risque de convertir des fonds qui auraient été obtenus illégalement.

API

Acronyme anglais de “Application Programming Interface”, c’est une façade qui permet à un logiciel d’offrir ses services à d’autres logiciels.

ASIC

Ce sigle signifie Application Specific Integrated Circuit, ce sont des puces de silicone dédiées à une tâche unique. Dans le cadre des cryptos-monnaies, les ASICs servent à résoudre un algorithme de minage comme le SCRYPT ou le SHA-256.

ASIC Miners ou Mineurs ASICs

Les mineurs ASICs ont la particularité de bénéficier d’une plus grande puissance de calcul et d’une consommation moins élevée. En revanche on peut leur reprocher leur obsolescence vue qu’ils ne peuvent effectuer qu’une tâche et que la difficulté ne cesse d’augmenter.

Bitcoin ATM

Comme pour les devises courantes, un ATM n’est rien d’autre qu’un distributeur à billet. Tous les ATM Bitcoin vous permettent d’acheter des bitcoins avec des billets de banque, mais certains permettent aussi d’échanger vos bitcoins contre des devises papier.
Voici une carte de ceux en activités

Bitcoin White Paper ou Livre Blanc du Bitcoin

Le livre blanc est un manifest écrit par Satoshi Nakamoto, le prétendu créateur du Bitcoin. Il décrit le fonctionnement du Bitcoin, son but, et son protocole avant même sa création. Il apparaît sur Cryptography mailing list en 2008 citant le tout nouveau site bitcoin.org. Vous pouvez consulter notre traduction ici ou l’original là.

Bitcoin Foundation

C’est l’organisme qui a en charge la démocratisation, la standardisation et la sécurisation du Bitcoin. Ce n’est cependant pas un gouvernement, le Bitcoin est open source et demeure donc la propriété de sa communauté.

Bitpay

La relève de paypal dans le monde des cryptos-monnaies. Cette société permet à des commerçants d’accepter le Bitcoin tout en touchant l’argent en monnaie fiduciaire au cours du Bitcoin au moment de l’achat. C’est un moyen de démocratisation du Bitcoin.

Bitstamp

C’est la plateforme d’échange la plus importante depuis l’incident de Mt.Gox. Pour comparer les plateformes d’échange rendez vous ici.

Bloc

Un bloc est un enregistrement dans la Blockchain, qui contient et confirme plusieurs transactions en attente. Toutes les 10 minutes, en moyenne, un nouveau bloc contenant des transactions est ajouté à la Blockchain grâce aux mineurs.

BlockChain ou Chaîne de Blocs

C’est la liste complète des blocs qui ont été minés depuis le début de l’existence du Bitcoin. On peut y consulter toutes les transactions depuis le début. C’est aussi cela qui garantie la sécurité du Bitcoin par le biais du Proof-of-work. Comme nous l’indique le wiki bitcoin.it : « Chaque bloc de la chaîne contient contient le hash du bloc précédent à l’exception du premier bloc aussi appelé bloc de genèse. Ceci permet d’assurer que les blocs se succèdent dans un ordre chronologique. En effet il est impossible de générer le hash du bloc n sans connaitre le hash du bloc n-1. La modification d’un bloc passé est impossible car cela affecterais tous les blocs le succédant. »

Block Reward ou Récompense de bloc

C’est la récompense que touche le mineur qui trouve le bon hash d’un bloc. C’est de cette manière que se créé la monnaie, elle peut être soit de nouveaux coins soit des frais de transaction.

Brain Wallet ou Portefeuille de Tête

C’est une paire clé privée/publique qu’une personne décide de retenir uniquement dans sa tête. Une opération qui comme vous l’aurez compris permet une grande sécurité mais également un danger immense vu qu’il ne faut pas oublier ses clés.

BTC, XBT, mBTC, µBTC

C’est l’abréviation monétaire du Bitcoin. BTC est un sigle informel comme la plupart des cryptos-monnaies et XBT est le sigle validé par les normes ISO, en effet chaque monnaie en ISO ne correspondant pas à un état prend un X au début. On peut le décliner en millième ou cent-millième de Bitcoin en mettant le signe correspondant devant.

Client

Un client est un logiciel possédant généralement une interface graphique vous permettant de créer un portefeuille avec des adresses. Des clients propose d’autre service comme le minage ou bien des jeux vidéo. Voir notre comparaison des clients ici.

Confirmation

C’est le fait de valider le hachage dans un bloc de transaction. Plus une transaction est confirmée, plus il y a de chances qu’elle ne soit pas falsifié.

CPU

Central Processing Unit, c’est le cerveau de votre ordinateur. C’était sa puissance qui était utilisé au départ par les cryptos-monnaies pour le hachage.

Coin Age ou Age d’une Pièce

L’age d’une piece est la valeur de la monnaie multipliée par sa période de conservation. (hold period)

Cold Wallet ou Portefeuille Froid/Gelé

C’est un portefeuille qui n’est pas connecté à internet. Il permet donc de recevoir des Bitcoins en sécurité pour les envoyer ailleurs une fois reconnecté à internet.

Colored coins

Une fonctionnalité supplémentaire proposée pour le Bitcoin et qui permettrait aux utilisateurs de lui donner des attributs supplémentaires. Ces attributs peuvent être défini par les utilisateurs, permettant de marquer certains bitcoins comme
étant par exemple une part dans une action ou un bien physique. Cela permet d’utiliser le réseau Bitcoin comme système d’échange de propriété.

Consensus

Lorsque plusieurs nœuds (généralement 75% des nœuds du réseau) ont tous en commun de « travailler » avec le même logiciel/protocole Bitcoin, on dit que le consensus est obtenu. Les décisions concernant le fonctionnement du réseau Bitcoin résultent toutes d’un consensus au sein de la communauté.

Cryptocurrency ou Crypto-monnaie ou Cryptomonnaie

C’est le nom de ces monnaies nouvelles basées sur des algorithmes mathématiques et non sur un acteur externe. Elles ont en commun de résoudre des problèmes cryptographiques.

Cryptographie

La cryptographie est une branche de mathématiques permettant de créer des codes et des chiffres qui peuvent être utilisés pour dissimuler l’information. La cryptographie sert de base dans les preuves mathématiques utilisées pour vérifier et sécuriser les transactions effectuées.

Dapps

Les « Dapps » sont des Applications décentralisées. Une sorte de logiciel constitué d’une interface utilisateur, mais avec un fonctionnement décentralisé faisant l’usage d’une Blockchain et de smart-contracts.

DDoS ou Attaque par Déni de Service

Une attaque DDoS est une attaque qui a pour but de rendre inaccessible ou inopérant un système informatique sur une durée de temps variable. Elle fonctionnement par inondations, perturbations ou obstruction du service. Il est donc important que des services en rapport avec de l’argent soient résistants aux attaques DDoS comme par exemple les plateformes d’échange.

Décentralisation

Dans le contexte de Bitcoin, la décentralisation est un enjeu permanent. Elle consiste à faire en sorte qu’aucune autorité centrale (Entreprise, groupe d’individus, etc.) ne puisse avoir le contrôle du réseau. Plus il y a de nœuds appartenant à différentes personnes sur le réseau, plus on considère que le réseau est décentralisé. Tout ceci est rendu possible grâce au fait que la Blockchain soit distribuée entre tous les nœuds du réseau.

Déflation

La déflation est la réduction des prix dans une économie au fur et à mesure que le temps s’écoule. Le Bitcoin avec son algorithme de création monétaire est déflationniste.

Difficulty ou Difficulté

Ce nombre détermine la difficulté du problème à résoudre pour hacher un nouveau bloc. Avec le bitcoin le hachage de bloc est fixé à 10 minutes donc la difficulté s’adapte selon la puissance du réseau pour que le temps d’un bloc et donc de création monétaire soit toujours dix minutes.

Double spending ou Dépense double

C’est le problème que connaissait toutes les monnaies digitales avant le bitcoin et son blockchain. Le Double Spending est le fait de tromper le système en dépensant plusieurs fois la même somme tout en n’étant débité qu’une fois.

Dust transaction (Transaction poussière)

Une opération d’un montant extrêmement faible en bitcoins, qui n’a presque pas de valeur financière, mais qui malgré tout prend de la place dans la Blockchain. Ces transactions peuvent éventuellement poser problème, car elles peuvent être exécutées dans le cadre d’une attaque DdoS visant à ralentir le réseau.

Escrow ou Dépôt Fiduciare

C’est le fait de disposer d’un tiers de confiance lors d’un dépôt d’argent. De sorte qu’aucune des deux parties ne soient lésées. Pour certains services comme des IPOs, il est nécessaire qu’il y ait un escrow assurant la sureté de la transaction.

Entrée ou donnée d’entrée

L’entrée constitue une partie d’une transaction bitcoin et elle indique l’adresse d’où provient le paiement. En général, cette donnée inclus une adresse bitcoin, à moins que la transaction ne soit une transaction de production, c’est-à-dire, la transaction résultant de la création d’un bitcoin fraîchement miné.

ETH

Abréviation d’Ether, la cryptomonnaie propre au réseau Ethereum.

Ether

L’ether est la cryptomonnaie qui permet de se procurer du « gas » sur le réseau Ethereum, afin d’utiliser les smart-contracts et les Dapps. C’est aussi une monnaie d’échange, car il répond aussi d’un cours influencé par l’offre et la demande.

Ethereum

Ethereum est un réseau décentralisé fonctionnant avec sa propre Blockchain. Celle-ci permet principalement l’exécution automatique de « smart-contracts » et l’utilisation d’applications décentralisées (Dapps). Ethereum aime se définir comme un réseau similaire à Internet, sans la centralisation des serveurs.

Exchange ou Plateforme d’Echange

C’est un endroit ou l’on échange des cryptos-monnaies entre elles ou contre des monnaies fiduciaires. Cela permet le trading de cryptos-monnaies et de spéculer sur le cours des monnaies.

Faucet ou Robinet

Les Faucets sont des sites qui distribuent gratuitement des coins dans le but de démocratiser l’utilisation d’une monnaie et d’attirer le chaland.

Fee ou Frais

Les fees sont tout simplement des frais prélevés sur une somme lors d’un mouvement d’argent. Elles peuvent autant exister sur un Exchange ou un site de Poker. Le Bitcoin contient également des Fees de transaction minimes qui sont redistribuées aux mineurs.

Fiat Currency ou Monnaie Fiduciaire

C’est le terme qui définit nos monnaies telles que nous les connaissons. Elles sont métales ou papiers et dépendent d’acteurs extérieurs qui la régulent. (ou la dérégulent d’ailleurs)

FinCEN

Le FinCen (Financial Crimes Enforcement Network), est un service de renseignement financier indépendant aux États-Unis. C’est le FinCen qui impose donc les réglementations aux acteurs du marché du Bitcoin. En Europe, l’équivalent de cet organisme
porte le nom de TracFin.

Fork ou Fourche

Une fork est une branche différente du blockchain quand il s’agit de cryptos-monnaies. Par exemple au changement de version du core. La chaîne valide est toujours la plus longue. Une fork pour un logiciel est une version modifiée de ce logiciel.

FPGA

Ce sigle veut dire Field Programmable Gate Array, ce sont des composants qui sont programmable pour une fonction donnée, ces puces sont moins chères que les ASICs mais également moins performantes.

Genesis block ou Bloc de Genèse

C’est le tout premier bloc du blockchain.

Gigahashes/sec, Meghashes/sec

C’est le nombre de hashs possible en une seconde. Cela permet de calculer la puissance d’un composant ou d’un réseau.

GPU

Ce sigle veut dire Graphical Processing Unit, ce sont les cartes graphiques. Elles sont utilisées pour miner les monnaies qui n’ont pas encore de puces dédiées à leur algorithme et permettent un meilleur taux de hash que les CPUs.

Hash

Le hash est une le resultat d’une fonction de hashage. Elle permet de réduire un ensemble divers de données par un procédé cryptographique. Cela régit le système Proof-of-work. En effet les hashs sont simples à vérifier, durs à résoudre.

Hashrate ou Taux de Hachage

Cela détermine la puissance d’un miner ou bien d’un réseau. C’est grâce à ce taux que la difficulté s’ajuste.

Inflation

C’est lorsque la monnaie augmente le coup des produits parce que sa valeur diminue par rapport à celle des produits.

IRC

C’est un protocole de discussion utilisé depuis les débuts d’internet. Les cryptos-monnaies utilisent souvent le freenode d’IRC. Le # correspond aux channel.

KYC

Cela veut dire Know Your Client (ou customer), une abréviation qui signifie que les opérateurs de change, et en général toutes les grosses plateformes bancaires doivent impérativement connaître leurs clients pour lutter contre le blanchiment.

Litecoin

Cryptomonnaie alternative à Bitcoin. Cet « altcoin » est basé sur l’algorithme de preuve de travail, Scrypt.

Microtransaction

Une microtransaction est une transaction d’une toute petite somme. Elles sont normalement complexes à cause des frais de transaction pour les monnaies fiduciaire mais extrêmment facile avec les cryptos-monnaies.

Mining ou Minage

C’est le fait de créer de la monnaie en résolvant des problèmes mathématiques par le biais d’un ordinateur.

Mt.Gox

C’était jusqu’à sa liquidation judiciaire, la plateforme d’échange la plus connue pour le Bitcoin. A l’origine c’était une société qui fournissait une plateforme d’échange de cartes Magic the Gathering, qui après son rachat par le français M. Karpeles est devenu une plateforme d’échange de Bitcoin. Son nom était Magic the Gathering Online Exchange.

Multisig (multisignatures)

Multisig est le diminutif de multisignatures. C’est une technique qui a pour vocation de sécuriser un portefeuille géré par plusieurs personnes. Il faudra la signature de toute ou majorité des personnes signataire du wallet pour effectuer
une dépense des fonds qu’il contient.

Node ou Noeud

Un ordinateur connecté au réseau Bitcoin qui sert de relai au réseau pour les transactions. Ils peuvent être rémunérés comme les masternodes du DarkCoin par exemple.

Open source

Un logiciel open source est un logiciel qui est distribué sous les conditions d’une licence libre. Précisément, ce sont les licences libres qui définissent les logiciels comme tels. Ainsi, n’importe qui peut avoir accès gratuitement et librement au code source du logiciel. La copie de ce code et/ou la modification sont totalement libres de droits. Si vous utilisez des logiciels tels VLC, Open Office, Mozilla Firefox, sachez
que vous utilisez des logiciels open source.

Order ou Ordre

Lorsque vous échanger des cryptos-monnaies sur un exchange vous avez le choix entre un ordre d’achat (buy order) ou un ordre de vente (sell order). Celui-ci determine le seuil où vous êtes prêt à vendre ou à acheter. C’est ce qui va determiner le cours d’une monnaie.

Orphan Block ou Bloc Orphelin

Ce sont des blocs qui ne sont pas validés par le blockchain principal.

OTC

Cela veut dire Over The Counter, c’est à dire qu’il n’y a pas d’intermédiaire, c’est donc un échange ad hoc entre deux personnes.

P2P ou Peer to Peer ou pair à pair

Le peer to peer sont des intéractions qui se font de manière décentralisée entre les utilisateurs d’un réseau. Le protocole BitTorrent utilise le système peer to peer tout comme le Bitcoin.

Paper Wallet ou Portefeuille Papier

C’est un papier contenant une clé publique et sa clé privée correspondante. Elle permet le stockage sécurisé de Bitcoin.

Pool ou Piscine

C’est un regroupement de mineur qui mettent en commun leur puissance de calcul pour avoir plus de chance d’avoir un bloc et ainsi de pouvoir partager proportionnellement la récompense.

Pre-mining ou Pre-minage

Les cryptos-monnaies sont parfois préminées. C’est-à-dire que les développeurs minent des blocs avant de sortir publiquement la monnaie. Ils peuvent permettre de distribuer des récompenses ou bien de faire une IPO par exemple.

Prestataire de Services de Paiement (PSP)

Le prestataire de services de paiement propose ses fonctionnalités aux marchands qui veulent accepter des paiements en ligne. Les deux PSP les plus connus dans le monde du Bitcoin sont Bitpay et Coinbase.

Private Key ou Clé privée

La clé privée est nécessaire pour signer une transaction. Elle est toujours associée à une clé privée. Il est cependant nécessaire de garder cachée sa clé privée car elle permet de faire n’importe quoi sur le wallet.

Problème des Généraux Byzantins

Problème : Des généraux de l’armée byzantine campent autour d’une cité ennemie. Ils ne peuvent communiquer qu’à l’aide de messagers et doivent établir un plan de bataille commun, faute de quoi la défaite sera inévitable. Cependant un certain nombre de ces généraux peuvent s’avérer être des traîtres, qui
tenterons de semer la confusion parmi les autres et les messagers peuvent être corrompus. Dans le cas du Bitcoin, la Blockchain permet de résoudre ce problème, car elle permet aux généraux (mineurs) de communiquer entre eux de manière fiable même sur un réseau susceptible d’être corrompu.

Proof of Burn ou Preuve de Brûlure ou POB

C’est un système qui permet la création de monnaie par le burn. En ce sens que des coins sont brulés pour confirmer les blocs.

Proof of Stake ou Preuve d’Intérêt ou POS

Ce système est une alternative à la méthode Proof of work. C’est un système qui permet de créer de la monnaie par la conservation de a monnaie. C’est à peu près semblable à un système d’intérêt.

Proof of Transaction ou Preuve de transaction ou POT

Un autre système de validation de bloc et de création de monnaie qui se fait grâce aux transactions. Cela ressemble au Cashback des cartes de crédit.

Proof of Work ou Preuve de Travail ou POW

C’est la méthode de cryptographie qui consiste à créer de la monnaie par le biais de la résolution d’un calcul dur à résoudre et simple à vérifier.

Public Key ou Clé Publique

C’est la clé qui permet de recevoir des transactions et qui correspond à l’adresse Bitcoin.

Pump and Dump

Le pump and dump est le fait que des actionnaires d’une monnaie fassent monter le cours pour créer de l’excitation et ainsi spéculer sur sa valeur. Ce moment de montée vertigineuse s’appelle le Bump. Au contraire le Dump est le moment où une monnaie s’écroule. Ces mouvements sont souvent dus au Whales.

QR Code

C’est un représentation graphique en 2D qui permet d’encoder une suite de caractères qui peuvent ensuite être lus grace à un scanner de codes QR. Ils sont très pratiques pour les paiements mobiles.

Ripple

C’est un réseau de paiement qui peut être utilisé pour n’importe quelle monnaie, qu’elle soit fiat ou non.

Satoshi

C’est le nom que l’on donne à la plus petite unité du Bitcoin en l’honneur de son prénommé créateur. Son équivalent pour le litecoin est le Litoshi.

Satoshi Nakamoto

C’est le nom qui fut utilisé par le ou les créateurs originals du protocole Bitcoin qui se retira du projet en 2010.

Scalable

Une chose dite scalable est une chose que l’on peut « mettre à échelle ». Adapté, faire évoluer au niveau de la proportion. Dans le contexte du Bitcoin, ce mot est souvent employé en ce qui concerne le débat autour de la taille des blocs.

Scamcoin ou Coin Arnaque

C’est le nom que l’on donne aux monnaies créées uniquement dans le but de s’enrichir. En preminant en cachette par exemple.

Scrypt

C’est un algorithme de minage différent du SHA-256 créé à l’origine pour pouvoir permettre au minage de rester accessible à tous par le GPU. Sa monnaie emblématique est le Litecoin.

Silk Road

C’est l’Ebay des objets illicites. Vous pouvez à peu près tout y trouver. Ce site a été mis en avant avec le bitcoin car il a utilisé ce moyen de paiement. En Octobre il a été fermé pour la première fois par le FBI, pour rouvrir peu de temps après. Il ne faut pas faire d’amalgame, le bitcoin n’existait pas uniquement grâce à ce site.

SEPA

Cela signifie Single European Payments Area. C’est un moyen de paiement simplifié pour les membres de l’union européenne. ll peut être utilisé sur les site d’exchange.

SHA-256

C’est le premier algorithme cryptographique utilisé par les crypto-monnaies dont le Bitcoin.

SPV

Simplified Payment Verification (Vérification simplifiée des paiements). Une fonctionnalité du protocole Bitcoin qui permet au nœud du réseau de vérifier les paiements sans devoir télécharger l’intégralité de la Blockchain. Au lieu de cela, les nœuds du réseau téléchargent seulement les en-têtes des blocs.

Testnet

Testnet est une alternative à la Blockchain du réseau Bitcoin, utilisée uniquement pour effectuer des tests sur le protocole et le réseau sans que cela n’ait d’influences concrètes pour les utilisateurs.

TOR

C’est un système permettant de se rendre anonyme sur internet grâce à des relais.

To the Moon ou Vers la Lune

C’est le slogan des bitcoiners lorsqu’une monnaie monte, tout le monde dit qu’elle atteindra la lune.

Vanity address

Une adresse bitcoin personnalisée, par exemple en contenant un nom.

Virgin Bitcoin ou Bitcoin Vierge

C’est un Bicoin qui vient d’être miné et qui n’a donc pas encore été dépensé.

Volatilité

Un cours qui change beaucoup possède une forte volatilité.

Wallet ou Portefeuille

C’est un portefeuille où vous pouvez stocker des clé privées et publiques pour effectuer des paiement ou gérer votre Bitcoin.

Whales ou Baleines

C’est le surnom que l’on donne aux personnes possédant beaucoup de bitcoins et qui peuvent donc faire varier le cours d’une monnaie.

Envoyer à un ami