Accueil Dossiers Qu’est ce que le Bitcoin ?

Qu’est ce que le Bitcoin ?

LES BASES DU BITCOIN

UNE MONNAIE TECHNOLOGIQUE

Le Bitcoin est un système de transfert et de vérification monétaire. Il utilise un réseau totalement décentralisé en ce sens qu’il utilise le pair à pair (Peer to peer) et qu’il ne dépend, de fait, d’aucune autorité centrale. Le protocole Bitcoin veut à l’origine fournir une alternative expérimentale au paiement électronique en ligne. Son unité de compte comporte huit décimales et on l’écrit bitcoin. Il fonctionne avec des logiciels permettant à ses utilisateurs de créer des adresses électroniques de paiement pouvant émettre ou recevoir des bitcoins. Son code est totalement ouvert vu qu’il est Open Source, cela permet une universalité des supports, mais peut aussi poser problème lors des mises à jour. Le Bitcoin est donc un protocole nouveau permettant de faire des paiements en ligne, mais aussi une nouvelle réserve de valeur. C’est ce nouveau protocole qui le rend si intéressant vu qu’il promet beaucoup d’innovations futures.

UNE MONNAIE IMMATERIELLE

Le Bitcoin est totalement immatériel. La possession de bitcoins ne peut s’exprimer qu’ immatériellement par des suites de chiffres et de lettres qui sont dans un portefeuille. Les portefeuilles sont constitués d’adresses pour recevoir des bitcoins. Chaque portefeuille détient une certaine somme de bitcoins qui est consultable par tous sur la chaîne de bloc. En revanche l’émission de bitcoin nécessite la clé privée couplée avec la clé publique qui sert d’adresse. Les clés peuvent se stocker de n’importe qu’elle manière (USB, CD, papier, de tête …) en raison de leur nature qui est une suite de chiffres et de lettres. De nombreux logiciels avec des interfaces utilisateurs existent pour une multitude de supports.

UNE MONNAIE TRANSPARENTE

Le bitcoin est décentralisé, son bon fonctionnement est alors confié à tous ses utilisateurs. Il s’autorégule grâce aux échanges sur des places de marché. Tous les échanges sont visibles sur la chaîne de blocs, ce qui fait que son anonymat est relatif (pseudonymous). Si vous avez des bitcoins et que vous êtes lié à votre adresse publique, vous êtes donc identifiable. Pour être détenteur de Bitcoin il faut que vous les ayez obtenu soit par quelqu’un, soit par création monétaire. La création monétaire se fait grâce au minage de bitcoin. L’autre moyen est d’acheter des bitcoins à quelqu’un sur une plateforme d’échange ou en vrai, ou bien d’être payé en bitcoins pour un service ou un bien.

SON CREATEUR

Le créateur du Bitcoin Satoshi Nakamoto décrit dans son livre blanc ses particularités, qui peuvent être des avantages ou des inconvénients. Il imagine ce fonctionnement à partir d’un concept monétaire de Wei Dai s’appelant B-money. Il arrivera à créer avec le Bitcoin ce que des personnes cherchent à créer depuis les années 90. Cette idée est conceptualisée en 2008 et mise en oeuvre en 2009, Satoshi se retire cependant en 2010 du projet. Si vous voulez en savoir plus sur cet homme dont l’identité reste inconnue, consultez notre dossier (prochainement) qui lui est consacré.

SES 6 COMMANDEMENTS

• Les système doit être décentralisé, et doit fonctionner de pair à pair. Ainsi le nombre de Bitcoin créé est connu à l’avance tout comme son inflation. Le Bitcoin sera distribué à travers le réseau de minage à hauteur de 21 millions en suivant un cycle bien défini. Il n’y aura pas plus ni moins de bitcoin. De plus, aucun bitcoin ne peut être détruit ou remplacé. L’émission est donc strictement limitée au nombre fixé par avance. Le système est protégé des instabilités traditionnelles des monnaies fiduciaires : Une banque ou un état ne pourra pas influencer son cours par création monétaire, dévaluation, destruction …

• Il doit être simple d’ouvrir un portefeuille Bitcoin. Il ne doit pas y avoir de sélection comme pour un établissement bancaire. Cela doit être ouvert, pas besoin de justificatif de domicile ou de tout autre chose. Il suffit d’avoir une connexion internet et un ordinateur qui ne doit même pas être nécessairement puissant. Le Bitcoin évite donc la bureaucratie et les ennuis qui l’accompagnent.

• Il doit être anonyme. Vous pouvez créer autant d’adresses que vous le souhaitez sans les divulguer à d’autres. La circulation d’argent est donc relativement anonyme.

• Mais cependant tout doit être transparent. Ainsi n’importe qui peut regarder le code source. Et toutes les transactions du réseau sont visibles. N’importe qui peut consulter une adresse et connaître toutes les réceptions ou émissions d’argent de celle-ci. En revanche s’il ne peut pas lier l’adresse à une personne celle-ci reste anonyme.

• Les frais de transaction sont minimes. Les limites étatiques n’existent pas avec le Bitcoin. Vous n’aurez donc pas à payer des sommes considérables pour envoyer de l’argent dans n’importe quel endroit du monde. En effet même pour des transactions trèss élevées, le prix des frais reste minime, de plus il n’est pas reversé à un organisme, mais aux mineurs qui contribuent à la stabilité et à la fiabilité du réseau.

• Les transactions sont rapides. Le Bitcoin ne connait qu’un continent, c’est celui d’internet. Il est donc très rapide. Vous pouvez virer de l’argent d’une adresse à une autre d’un simple clic. La transaction apparaît directement avant d’être confirmée. De plus il n’est pas possible d’annuler une transaction. Une fois que les bitcoins sont envoyés vous ne pouvez plus revenir en arrière. Cela l’empêche d’ailleurs d’être compatible avec paypal ou avec les paiements bancaires traditionnels pour le moment.

ON CONTINUE ?

LA CREATION MONETAIRE

Les blocs de transactions contiennent une liste de transactions mises bout à bout. Le premier ordinateur qui crée ce bloc reçoit une récompense en bitcoin pour sa participation au bon fonctionnement du système. La longueur des blocs grandit de plus en plus, il y a donc de moins en moins de bitcoins créés. Cela va jusqu’à 21 millions comme nous l’avons spécifié plus haut. La génération de bitcoins suit un algorithme définit par avance : ainsi les quatre premières années, 50 bitcoins sont générés toutes les 10 minutes, ensuite la valeur est divisée par deux pour encore quatre ans, depuis novembre 2013, 25 bitcoins sont créés toutes les 10 minutes, et cette division à lieu tous les 210 000 blocs, ce qui correspond grosso modo à quatre ans. Le chiffre de 21 millions de bitcoin devrait donc être atteint en 2040, si la monnaie survit jusque là.

 emissionbitcoinVoici un graphique exprimant la création monétaire du Bitcoin.

LE MINAGE

Ceux qui obtiennent les bitcoins sont les mineurs. Ils confirment les transactions et génèrent les nouveaux blocs. Ce sont donc grâce à ces ordinateurs qui génèrent de la puissance de calcul que le système est sécurisé. Au départ, un ordinateur normal suffisait pour miner des bitcoins, mais depuis que son prix s’est envolé des ingénieurs ont développé des machines spécialisées dans le minage de bitcoins. Elles coûtent très chères, ce qui fait que le minage de bitcoin est réservé désormais à des gens qui veulent investir dans sa valeur. La puissance de calcul résout un problème cryptographique appelé SHA-256, qui est extrêmement dur à trouver mais extrêmement simple à vérifier.

TRANSACTION

La sécurité du Bitcoin réside dans ce principe. La chaine de bloc est prise de manière chronologique ce qui empêche de dépenser plusieurs fois la même somme. Les transactions pour être confirmées doivent être incluses dans un bloc, une seule confirmation suffit pour considérer la sureté d’une transaction, mais pour celles au dessus de 1000$ il faut plus de six confirmations. Avec cette organisation il est impossible de modifier un bloc antérieur et personne ne peut donc contrôler ou falsifier le réseau. Pour valider une transaction il faut qu’elle soit publique, partagée avec le réseau. Vous ne pouvez pas faire de transactions d’ordinateur à ordinateur sans passé par internet et le réseau Bitcoin.

CRYPTOGRAPHIE

Pour faire ces transactions, Bitcoin utilise la cryptographie par pairage de clés ou cryptographie asymétrique. Ainsi tout les bitcoins contiennent la clé publique de son propriétaire. Pour qu’un bitcoin soit transmis d’un utilisateur à un autre il faut que le premier mettent l’adresse public du destinataire et qu’il signe avec sa propre clé privée correspondante. Cette clé qui est dure à trouver et facile à prouver. Pour qu’il ne puissent y avoir de falsification toutes ces opérations sont publiques, sauf bien évidemment, les clé privées.

COMMENT COMMENCER ?

Pour commencer à utiliser le Bitcoin il faut que vous en obteniez. Vous devez tout d’abord posséder un portefeuille. Vous pouvez pour cela en choisir un à l’aide de notre comparatif ou sur bitcoin.org Vous pouvez aussi voir les techniques de conservations de bitcoins.

Ensuite il va vous falloir obtenir des bitcoins, pour cela vous pouvez consulter notre page acheter des bitcoins ou vous rendre directement sur notre page obtenir des coins . Vous pourrez en obtenir quelques uns gratuitement ou en acheter tout en nous soutenant.

Pour aller plus loin vous pouvez consulter cette vidéo de Antonopoulos :

Et pour encore plus de détails consulter le site officiel bitcoin.org ou bien consulter le wiki officiel.

Envoyer à un ami