La récolte de dons d’Edward Snowden

0
360

Après avoir récemment parlé du controversé Julian Assange, il s’avère qu’un tweet récent de Wikileak nous oblige à parler de son compère Edward Snowden qui a mis à jour le projet PRISM de la NSA. Malgré des théories peu crédibles émettant l’hypothèse d’une création du Bitcoin par la NSA pour posséder de la puissance de calcul, l’activiste américain accepte depuis quelques temps déjà le Bitcoin pour organiser sa défense.

FINANCEMENT DE LA DÉFENSE

Le 8 Juin 2014, une campage de lévée de fonds a été mise en place pour organiser la défense du réfugié politique Edward Snowden. Il avait en effet dévoilé des informations hautement confidentielles au sujet des programmes d’écoute globals des Etats-Unis et du Royaume-Uni accompagné de ses anciens dominions. À la suite de cela il a fui à Hong-Kong puis en Russie afin d’éviter les condamnations prévues contre lui dans son pays natal. Il a alors fait parler de lui et du Bitcoin grâce à un tweet de Wikileak :

Les liens du tweet redirigent vers les différents moyens de faire un don à Edward Snowden.  On peut donc voir qu’à l’heure d’aujourd’hui, il y a  exactement 153.9742744 btc (avec la pics positifs récent du Bitcoin, près de 100 000$ ) sur ladresse du portefeuille de la défense de celui-ci. Cette campagne a été menée par la Fondation Courage qui est une ONG s’occupant de soutenir les personnes qui défendent au péril de leur vie les libertés de chacun. Cette fondation permet à des personnes de la sorte de se défendre face à leur calomniateurs, et de mener une contre-enquête visant à rétablir le vrai coupable.

UN ENJEU ÉTHIQUE

Ce recours au Bitcoin n’était pas obligatoire pour Snowden contrairement à Wikileaks qui a subi un embargo de la part des organismes de paiement. Ce qui nous permet de rappeler une fois de plus les avantages d’une monnaie décentralisée et sans intermédiaire de paiement. Plus de 3 millions de dollars sont bloqués pour WikiLeaks tandis qu’avec le Bitcoin l’organisation peut continuer à recevoir des dons. On peut alors voir le potentiel du Bitcoin dans la lutte, en effet si le Bitcoin est souvent accusé d’être une monnaie destiné au marché noir (même si les grands media oublient que le marché noir est avant tout fait avec des dollars … ) ; elle est peut-être aussi un moyen de financer le « marché blanc » , celui des hacktivistes, des réfugiés politiques, et de tout ceux qui en général luttent pour nos droits et se voient privés de services bancaires. Vous pouvais dès lors vous rendre sur page de donation de Snowden pour le soutenir dans sa lutte.

Source : Newsbtc