Une conférence Bitcoin au CERN

0
505

Une conférence en deux parties consacrée à l’introduction à la cryptographie et au protocole Bitcoin a eu lieu au CERN, à Genève (Suisse) le 2 décembre (1ère partie) et le 3 décembre (seconde partie), de 11 heures du matin jusqu’à midi sur les deux jours. Le CERN, un des centres de recherche les plus prestigieux au monde, est aussi le berceau du World Wide Web et de l’Internet contemporain, ce qui donne à cet événement un sens symbolique particulier. La conférence fait partie du programme d’entraînement académique du CERN, ouvert à tout personnel du CERN (particulièrement aux chercheurs, adjoints, étudiants, utilisateurs, adjoints des projets et les apprentis) gratuitement. Officiellement la conférence n’est pas ouverte au public, mais beaucoup de gens à Genève ont des amis ou connaissances au CERN, et donc pour ceux qui désirent vraiment assister à la conférence obtenir une invitation pour rentrer au campus n’a pas dû poser beaucoup de problèmes.

INTRODUCTION À LA CRYPTOGRAPHIE ET AU PROTOCOLE BITCOIN

La cryptographie est un élément clé de beaucoup de protocoles internet, elle est utilisée pour assurer la confidentialité, l’intégrité du système et la sécurité. Parmi les sujets qui seront couverts il y aura le cryptage symétrique, le cryptage asymétrique (clé publique/clé privée), la signature numérique et le hachage cryptographique. Ces sujets vont servir d’information de fond pour la conférence sur l’introduction au bitcoin. Le protocole bitcoin ne sert pas seulement de monnaie numérique, mais a aussi la possibilité d’être (mal)utilisé autrement. Les sujets vont comprendre l’information basique sur le fonctionnement du Bitcoin, y compris les motivations et aussi les notions comme la blockchain, le minage du Bitcoin et comment fonctionnent les transactions financières. Une connaissance des sujets abordés au cours de la conférence sur la cryptographie basique sera nécessaire.

Le conférencier a été Bob Cowles, expert en cyber-sécurité à BrightLite Information Security. Cowles a été responsable de la sécurité des systèmes d’information au SLAC, un autre laboratoire de recherche prestigieux, pendant quinze ans, jusqu’à 2012.

Article Original : CryptoCoinNews

Article précedentGems lève 110k pour son système de messagerie
Prochain articleQuel avenir pour le Bitcoin ?
Mary Jane
Passionée par l'idée d'antimondialisation et ancienne militante contre la consommation de masse, je suis partisane du mouvement Zeitgeist et je me suis récemment intéressée aux crypto-monnaies surtout pour leur coté prometteur, qui est de devenir une alternative au système financier contemporain. Diplomée en enseignement de langues étrangères. Actuellement étudiante en linguistique à l'Université Aix-Marseille; l'idée de contribuer au développement du site sur les monnaies cryptographiques en tant que traductrice (anglais - français - russe) répond parfaitement à ma vocation: aider les gens à trouver le bon chemin parmi les sentiers qui mènent à la vérité.