Apple change de cap

0
8221

[dropcap] C [/dropcap] omme vous le savez peut-être déjà Apple s’est montré réticent face au Bitcoin et aux cryptos-monnaies en général. Toutes les applications pouvant envoyer des cryptos-monnaies ont été systématiquement évincées de l’Appstore. Seul Bity avait réussi à passer entre les mailles du filet durant le mois de Mai. Mais l’application restait peu pratique et peu ergonomique. Mais depuis la dernière Keynote du 2 juin présentée par Tim Cook et apportant des nouveautés logiciels pour iOs et OsX, apple semble avoir changé de politique. En effet les applications wallets vont surement être acceptés de nouveau.

La réaction d’Apple à propos des cryptos semblait quelque peu malhabile face à leur principal concurrent. En effet, de nombreux portefeuilles existent sous Android et permettent aux gens de payer en déplacement sans aucun soucis. De plus les applications webs en HTML5 dépannnent sur iPhone et iPad mais ne peuvent pas remplacer un vrai wallet. L’on peut penser que cette agressivité envers les wallets était due au fait qu’Apple ne voulait pas se risquer à un procès à cause du flou juridique généré par le Bitcoin.

UN TOUR A 180°

Mais tout cela réside désormais dans le passé, les dernières regulatory guidelines (lignes directrices de régulation) stipule que les développeurs voulant mettre en place des applications qui permettent d’envoyer et recevoir de la crypto-monnaies sont libres de le faire. Voici une copie de l’article 11.17 et sa traduction :

Apps may facilitate transmission of approved virtual currencies provided that they do so in compliance with all state and federal laws for the territories in which the app functions.

(Les applications peuvent faciliter la transmission de cryptos-monnaies  du moment qu’elles sont en accord avec les lois de l’état ou du pays dans lequel l’appli fonctionne. ) Cela nous amène donc à penser que les applications disparues de l’appstore vont réapparaître de nouveau comme la célèbre application de Blockchain.info.

LE ROLE DE LA COMMUNAUTÉ

La communauté Apple et Bitcoin a peut-être joué un rôle important dans le changement de direction de la firme. Une pétition sur change.org avait récolté plus de 6000 signatures. De nombreux utilisateurs s’étaient également filmés en train de détruire leur téléphone à cause de cela. Un exemple :

On peut donc espérer que la popularité de l’iPhone permette au Bitcoin de se populariser et que sa capitalisation augmente en parallèle. Nous verrons ce que l’avenir nous prépare mais ce ne peut-être qu’une bonne nouvelle pour l’écosytème des cryptos-monnaies.