MyCoin disparait avec 340 millions d’euros

0
744

MyCoin, une société d’investissement et d’échange de Bitcoins basée à Hong Kong a soudainement fermé ses portes, et aurait « perdu » 3 milliards de dollars de Hong Kong, soit 341 millions d’euros provenant des poches des clients et des investisseurs.

UNE PURE ESCROQUERIE

Selon le South China Morning, pas moins de 3000 personnes pourraient être concernées par ces pertes, que certains pensent être le résultat d’une escroquerie de type vente pyramidale ou schéma de ponzi, système dans lequel il faut toujours plus d’utilisateurs et d’argent.

« Personne ne semble savoir qui est derrière tout cela, » dit Lau, un utilisateur qui à l’origine a investi la somme de 1,3 millions de dollars HK.

Tout le monde dit être victime … ceux du rang supérieur (de la pyramide) nous ont dit que nous pouvons récupérer notre argent si nous trouvons plus de nouveaux clients.

Les clients et investisseurs ont été appâtés par des rendements astronomiques garantis : 1 million de dollars de Hong Kong en seulement 4 mois,  pour un dépôt de 400 000 dollars. Les investisseurs qui ramenaient de nouveaux clients se voyaient reverser des cadeaux, comme des voitures de luxe.

MyCoin était apparemment au dessus de tout soupçon. Toutefois, les investisseurs n’avaient reçu aucunes preuves de paiement et aucunes informations vérifiables concernant les remboursements ou la sécurité des dépôts. En Décembre, MyCoin avait commencé à interdire les retraits tant que d’autres investisseurs n’avaient pas été trouvés, ce qui aurait dû éveiller les soupçons

La société n’a pas encore commenté la situation, et leur site internet mycoin.hk semble toujours fonctionner bien qu’il ne soit plus possible de créer de compte.

Cet incident qui fait ressortir le spectre de Mt.Gox, pourrait amener à une réglementation plus stricte de l’industrie Bitcoin à Hong Kong, qui a jusqu’ici bénéficier de beaucoup de souplesse. Malgré l’ampleur de la fraude, le cours du Bitcoin semble se maintenir  aux alentours des 220$.

Source: Coindesk