N’eût été le triste record établi (et ce n’est même pas la première fois) avec aucune présence féminine parmi les 20 convives ayant répondu à l’invitation, ce repas d’un genre un peu nouveau a été un moment fort agréable.

Ce fut, après Paris et Neuchâtel, une nouvelle expérience de rencontre en bord de l’eau (le bateau chocolaté restant à quai) dans la capitale de la batellerie, mais avec un parfum exotique dans le menu pour évoquer ces francophonies lointaines que le cours du bitcoin rend aujourd’hui peu accessible pour un simple repas entre amis.

Après tant de repas strictement parisiens, dans des capitales ou des métropoles, les convives se retrouvaient pour la première fois dans une « grande banlieue », presque à la campagne, le tout bénéficiant d’un ensoleillement bienvenu ! Un moment « parisien » mais un peu excentré, et avec toujours des amis venus de loin et d’outre Hexagone. Notez d’ailleurs le drapeau belge sur la photo,  pour nos amis André et Philippe, bien sûr…

Les conversations ont porté sur de nombreux sujets, parmi lesquels les nombreuses expériences en cours (échange décentralisé de Binance, test réussi pour Eclair Mobile, publication de MuSig par Blockstream), mais aussi des expériences déjà anciennes, comme MADRE, évoquée par un convive venu de BNP Paribas. Comme toujours, les discussions politiques sont également allées de bon train ! La consultation lancée par la DGE a donné l’occasion d’échanges, comme les nouvelles invitations lancées par le député Pierre Person.

Le Communiqué du Cercle du Coin a aussi fait l’objet de discussion, d’autant que figurait parmi les convives un membre actif d’Asseth.

Là dessus, la péniche « Indépendance » passant son chemin apparait presque comme un signal politique !


En violation flagrante de la « seconde règle » de nos Repas (pas de petit commerce durant les repas!) un BTU Maximalist notoire a profité du soleil sur le pont, après le repas, pour inciter d’honnêtes bitcoineurs à télécharger application et jetons.

Menacé d’être directement jeté à l’eau l’individu a prétendu qu’il distribuait des cadeaux …  Vous voulez en savoir plus ?

Article précedent41ème repas (à Paris)
Prochain article43ème Repas, à Lausanne
Jacques Favier
Jacques Favier est co-fondateur et Secrétaire du Cercle du Coin, et l'un des 3 animateurs des repas du Coin. Normalien et agrégé d'Histoire, après un court passage par la Banque, il a eu une longue expérience dans l'investissement. Intéressé par l'histoire de la monnaie, collectionneur d'instruments monétaires, financiers ou para-monétaires les plus divers, il aborde la révolution du bitcoin à la fois en investisseur et en historien. Il ne déteste pas les détours par la BD. Sur son propre blog La voie du Bitcoin il veut faire partager sa conviction que l'histoire permet d'enrichir notre questionnement sur les mutations présentes, avec leurs risques et leurs opportunités. Mais il écrit aussi régulièrement sur le Coin-Coin, en abordant des sujets plus politiques ou actuels.