Je n’ai ni assez de grammaire anglaise, ni (surtout!) assez de connaissances mathématiques pour commenter finement sur le site Bitchangeclub l’article de Bit Jane paru ce samedi : Zen and the Art of Crypto-Mining.

Avant de parler de Zen , il faut surtout évoquer les mathématiques fractales, issues des travaux du français (tiens!) Benoit Mandelbrot. Vous savez : la vieille question quelle est la longueur de la côte bretonne?  dont a réponse change selon l’échelle de la carte. Les ordinateurs qui dessinent des paysages…

Le tableau ci-dessous est une représenttion graphique d’un algorithme de crypto-monnaie, un tableau réalisé par Paul Coates, qui dit lui-même When I look at the compounding mathematics of the Blockchain and see an elegance in design rivaled only in its complexity and purpose, I see nature and its own magnificence reflected back at me.

Fractal-X2-D10-Z21-600x450

Ce n’est que plus loin dans l’article que l’on en vient au Zen: The math is Zen. The Blockchain is math. The Blockchain is Zen, syllogisme fondé sans doute sur le fait que c’est ici la simplicité qui recèle un pouvoir tellement stupéfiant de changer les choses.

Voici, je ne vais pas traduire l’article ou me livrer à des interpolations … mais je vous incite à jeter un oeil et à méditer. La démarche de ce mathématicien rejoint la mienne propre : aller cherchez dans ce que l’on sait déjà, dans toutes les directions possibles, mais avec soin, pour découvrir en tâtonnant, sans préjugé ni arrogance,  ce continent nouveau.

Je conclus en restant en extrême-orient, avec Confucius (Entretiens II.11) Le Maître dit :

« Qui peut extraire une vérité neuve d’un savoir ancien a qualité pour enseigner. »

Jacques Favier La Voie du Bitcoin

Article précedentPourquoi les Tunisiens sont pauvres ?
Prochain articleWikipédia accepte le Bitcoin
Jacques Favier
Jacques Favier est co-fondateur et Secrétaire du Cercle du Coin. Il anime les repas du Coin. Il est aussi l'un des co-fondateurs de Catenae, cabinet de conseil en intelligence stratégique des protocoles. Normalien et agrégé d'Histoire, après un court passage par la Banque, il a eu une longue expérience dans l'investissement. Intéressé par l'histoire de la monnaie, collectionneur d'instruments monétaires, financiers ou para-monétaires les plus divers, il aborde la révolution du bitcoin à la fois en investisseur et en historien. Il ne déteste pas les détours par la BD. Sur son propre blog La voie du Bitcoin il veut faire partager sa conviction que l'histoire permet d'enrichir notre questionnement sur les mutations présentes, avec leurs risques et leurs opportunités.