12 ème repas du Coin (à Paris)

0
300

Deux records le 4 avril 2016 pour ce 12ème repas du Coin, avec 30 participants et surtout… 4 jeunes femmes chaleureusement accueillies ! Des convives majoritairement parisiens  mais aussi venus de Bruxelles, de Marseille, Bordeaux, Toulouse, Rennes, Montpellier et Strasbourg, avec la joie de recevoir enfin Jean-Luc le fondateur de Bitcoin.fr… en tout 13 nouveaux participants qui découvraient cet événement convivial de la communauté des bitcoineurs francophones.

Une participation « en force » de scientifiques, élèves ingénieurs du Corps des mines, normaliens et cryptologues universitaires a donné une couleur particulière à ce repas tenu pour la seconde fois au « Boui-Boui » auvergnat de la rue Marie-Stuart, notre ancien repaire s’étant transformé en restaurant à Sushis !

Les conversations ont notamment porté sur les évolutions technologiques en cours, sur l’apparition d’un intérêt marqué des juristes, mais aussi sur la persistance des discours opportunistes sur la « technologie blockchain ». La ville connectée et les territoires étaient également au coeur des discussions.

Les prochains repas ont été annoncés, ils se tiendront à Bordeaux en mai et à Lyon en juin, rendez-vous étant pris pour un dernier repas parisien en juillet avant les vacances.

Article précedentQu’est-ce qu’un actif sûr ?
Prochain articleExpanse – Analyse de marché #1
Jacques Favier
Jacques Favier est co-fondateur et Secrétaire du Cercle du Coin, et l'un des 3 animateurs des repas du Coin. Normalien et agrégé d'Histoire, après un court passage par la Banque, il a eu une longue expérience dans l'investissement. Intéressé par l'histoire de la monnaie, collectionneur d'instruments monétaires, financiers ou para-monétaires les plus divers, il aborde la révolution du bitcoin à la fois en investisseur et en historien. Il ne déteste pas les détours par la BD. Sur son propre blog La voie du Bitcoin il veut faire partager sa conviction que l'histoire permet d'enrichir notre questionnement sur les mutations présentes, avec leurs risques et leurs opportunités. Mais il écrit aussi régulièrement sur le Coin-Coin, en abordant des sujets plus politiques ou actuels.