Parrainage : Recevez 80 euro et vos premiers bitcoins!

1
1138

A moins de vivre en autarcie au fin fond du Périgord, on est bien obligé d’avoir un compte en banque. Mais cela ne nous donne pas l’obligation d’engraisser notre banquier!

En effet, les banques augmentent sans cesse les tarifs de leurs services, et cela depuis pas mal d’années maintenant! Depuis 5 ans, j’offrais 3,50 euros par mois à mon banquier, juste pour utiliser une carte bleue (dont le niveau de sécurisation laisse franchement à désirer…) Depuis que je suis passé sur une banque en ligne, j’ai arrêté mes donations 🙂

Lorsque je demande à mes proches pourquoi ils ne se tournent pas vers une banque en ligne, l’argument est généralement le suivant : « Les banques en ligne ne remplaceront jamais le contact physique d’un conseiller »
Cela me fait gentillement sourire, en effet voici une image qui résume bien le rôle du conseiller bancaire :

unnamed

De plus, avec les banques classique, je ne supporte pas de devoir attendre une semaine pour un rendez-vous, me déplacer en agence, à des horaires qui ne me conviennent pas forcément… La banque en ligne offre une assistance téléphonique sur des créneaux horaire beaucoup plus large, ce que je trouve bien plus pratique!

Si vous souhaitez essayer la banque en ligne, je vous conseille Boursorama Banque, et cela pour deux raisons :

-C’est la banque la moins cher au classement Les Echos

1059712_le-palmares-2014-des-banques-les-moins-cheres-web-tete-0203903932737

Personnellement, je n’ai pas de découvert, je n’effectue pas de retrait hors zone euro, il n’y a pas de frais de tenue de compte et la carte bancaire est gratuite… Ainsi Boursorama Banque me coute 0 euro par an.

-Avec l’offre de parrainage Boursorama/Le-coin-coin vous recevrez 80 euros et 10 euros en bitcoin à l’ouverture de votre compte. De plus, vous aidez le coin coin pour l’entretient des serveurs et l’amélioration du site (rémunération des journalistes pour un contenu plus riche).

Pour profiter du parrainage, écrivez nous ici en précisant :
Votre Nom, Prénom, Email, Code postal, Ville et adresse du portefeuille bitcoin (cliquez ici pour créer votre premier portefeuille bitcoin)

Article précedentBitfinex : Devenir un liquidity provider
Prochain articleBitShares : votre banque sur une Blockchain
victorverignon
J'ai la conviction qu'il est possible de vivre dans un monde où le monopole laisserait plus de place à la collaboration et au partage. De formation marine marchande, j'ai toujours cultivé un intérêt pour la mécanique, les nouvelles technologies ainsi que les modèles économiques alternatifs. En suivant l'évolution du bitcoin, je me suis rendu compte qu'il n'existait pas de moyen simple et rapide pour en obtenir. Ainsi, début 2014 je m'associe à Thomas Bertani pour lancer la plateforme Bitboat en France. La démocratisation des crypto-monnaies me semble être la clé de leur succès. Bitboat est l'outil idéal pour faire découvrir le bitcoin à un large public.
  • Le taux de déception qu’inflige les banques à agence est élevé, et reste un sujet assez tabou.

    Je veux acheter une maison en bord de mer: ma banque, à Libourne, me promet un prêt (conditions assez sympas). Au dernier moment ce n’est plus possible car… je n’habite pas à Libourne. Elle vient de le découvrri (j’ai un carnet de chèque depuis 15 ans. J’ai perlé du KYC. Ca leur a foutu la trouille, et j’ai eu une lettre d’excuse parlant de « confiance renouvelée ». Je ris. J’ai eu mon crédit au Crédit Coop, merci à lui, quand même.

    Je veux créer un compte joint en bas de chez moi, en région parisienne. Je traverse la rue, j’entre dans une agence vide. Une fille s’ennuie, un « responsable » tourne des pages de listing. Peuvent pas l’ouvrir de compte sans prendre un ddv J’ai tout sur moi et j’habite en face. Rien avant 10 jours. L’agence est toujours vide.

    Un jor en Normandie je cherche 100 francs suisses pour ma fille qui est invitée chez une copine à l’improviste. Aucune banque d’une petite ville n’a ça. Ce serait une « encaisse stérile », bref rendre service à la clientèle couterait trop cher. Le loyer des immenses agences vides, les amortissements de toute la boisierie et le salaire versé pour des jobs de 9h30 à 11h45 et de 14h30 à 16h45 , cinq jours par semaine et avec 12 semaines de vacances (demandez, vous verrez), ça ne coute pas trop cher.

    CE QUI NOUS REND PRISONNIERS DE CES BANQUES LÀ, c’est le crédit immobilier. Quand il vous faudra 150 ou 300 barres d’euros pour vous payer une baraque, ce n’est pas Boursorama qui fera l’avance. Ni votre plateforme Bitcoin.

    ALORS ? Eh ben c’est un chantier…